Skip to content

Numerico

L'économie des médias en question

Antoine de Tarlé, gérant d’Ouest France Multimédia, a participé aux Etats généraux de la presse-écrite (EGPE). C’est à ce titre qu’il tire un bilan « à la fois positif et incomplet » des mesures qui avaient été prises.

600 millions d’euros sur trois ans : tel était le montant des aides publiques destinées à la presse écrite à la suite des États généraux qui se sont achevés il y a un an. S’appuyant sur les recommandations du Livre vert remis par les chefs des quatre groupes de travail des Etats généraux de la presse écrite (EGPE), Nicolas Sarkozy avait annoncé dans son discours de clôture à l’Elysée le 23 janvier 2009 une série de mesures exceptionnelles.

Parmi celles-ci figuraient une aide à la distribution (avec un effort particulier sur le portage) et, pour la première fois, aux médias en ligne ; l’abonnement gratuit, à titre expérimental, pour les jeunes de 18 ans, etc.

Antoine de Tarlé, gérant d’Ouest France Multimédia, a participé aux EGPE. C’est à ce titre qu’il en fait le bilan, « à la fois positif et incomplet », un an après.

Il revient également sur le « grand succès » remporté par l’abonnement gratuit aux jeunes de 18 ans.

João ALENCAR et Bruno DUSAUSSOY

Étiquettes : , ,

%d blogueurs aiment cette page :